La Tunisie, entre 2011 et aujourd’hui

Je note ici quelques dates clefs liées à ce pays.

14 janvier 2011 : « Ben Ali Dégage »

Cet événement eut lieu dans l’énergie de l’entrée d’Uranus en Bélier, de la conjonction Jupiter / Uranus et de la conjonction Mercure / Pluton / Mercure en Capricorne.

De décembre 2016 à septembre 2017, le cycle Jupiter / Uranus entrera dans sa phase de « pleine lune » et réactivera sans doute les enjeux de cet élan de janvier 2011.
Voir également l’article écrit à propos du Maroc qui pourrait en 2017 être moteur dans les mutations que vivent actuellement les pays arabes.

14 janvier 2011 "Ben Ali dégage"

17, 18 novembre 2016 : début d’un retour sur le passé.

« Après l’audition de victimes de l’ancienne dictature, la Tunisie face à sa mémoire fragmentée. Deux soirées, les 17 et 18 novembre, ont permis d’entendre une quinzaine de victimes des régimes d’Habib Bourguiba et de Ben Ali et de lever le voile sur la part d’ombre de ces pouvoirs autoritaires.
Il aura donc fallu près de six ans pour que la Tunisie affronte son passé, crûment et sans détour. Quand la « révolution de jasmin » a chassé le dictateur Zine El-Abidine Ben Ali du pouvoir le 14 janvier 2011, nombre de Tunisiens pensaient que leur pays se mettrait sans tarder en règle avec lui-même. Que la justice transitionnelle, première étape vers une mémoire réconciliée, phase douloureuse d’introspection collective qu’ont connue d’autres pays s’arrachant de la nuit autoritaire, serait activée au plus tôt. Or tout s’est enlisé, embourbé, en raison d’une confusion institutionnelle qui a duré.

Jusqu’à ces deux soirées mémorables des 17 et 18 novembre à Sidi Dhrif (nord de Tunis) où, devant l’Instance vérité et dignité (IVD), inspirée de la Commission vérité et réconciliation sud-africaine, une quinzaine de victimes des régimes d’Habib Bourguiba (1956-1987) et de Ben Ali (1987-2011) ont témoigné. Ils ont levé le voile sur la part d’ombre de ces pouvoirs autoritaires : arrestations arbitraires, tortures, disparitions, assassinats, persécutions sociales et professionnelles.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/11/20/la-tunisie-face-a-sa-memoire-fragmentee_5034606_3212.html#jdcdcZJPwfH02yYt.99

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :