L’éthique individuelle et collective, par Cynthia Fleury

« L’ethos, une manière d’être, une façon de se conduire, une façon d’articuler le plus créativement possible cette conjonction des principes et des pratiques. Cette cohérence des deux, tout comme le courage, vient protéger le Sujet, en nous permettant d’être agent de nos vies, dans le sens d’engagement, d’implication. En donnant une qualité d’acte de présence au monde, nous protégeons le Sujet, et nous protégeons la démocratie. »

Ne pas laisser la vertu et l’éthique impratiquées. L’éthique se nourrit de notre individuation quotidienne. Il y a l’exigence d’un sérieux de l’implication, et non pas une exigence dogmatique. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :